La ségrégation socio-spatiale à Marseille (2/2 : la mesure de la ségrégation)

Par défaut

Cet arti­cle fait sui­te à un pre­mier tra­vail publié ici. Il s'agit d'une par­tie de mon tra­vail réa­lisé pour mon mémoi­re de Mas­ter 1 inti­tulé « Stra­té­gies rési­den­tielles et ségré­ga­tion socio-spa­tiale à Mar­seille. Vers une modé­li­sa­tion indi­vidu-cen­trée », sous la direc­tion de V. Laper­rière, Aix-Mar­seille Uni­ver­sité.

La mesu­re et la car­to­gra­phie de la ségré­ga­tion socio-spa­tia­le à Marseille par les indi­ces de ségré­ga­tion nous per­met­tra ici de quan­ti­fier le niveau de ségré­ga­tion de cha­cun des grou­pes de popu­la­tion étu­diés mais éga­le­ment d’identifier quels sont les espa­ces carac­té­ri­sés par une sur-repré­sen­ta­tion ou une sous-repré­sen­ta­tion d’un ou de plu­sieurs de ces grou­pes.

Les indices de ségrégation retenus

Les indi­ces de ségré­ga­tion rési­den­tiel­le, que nous avons intro­duits pré­cé­dem­ment, per­met­tent de mesu­rer le niveau de ségré­ga­tion d’un grou­pe de popu­la­tion. Il exis­te cinq caté­go­ries d’indices de ségré­ga­tion, une pour cha­que dimen­sion de la ségré­ga­tion : les indi­ces d’égalité, d’exposition, de concen­tra­tion, de regrou­pe­ment et de cen­tra­li­sa­tion. Pour cha­que dimen­sion, on dis­tin­gue : les indi­ces uni­grou­pe, qui mesu­rent la ségré­ga­tion d’un grou­pe par rap­port à l’ensemble de la popu­la­tion ; les indi­ces inter­grou­pes, qui com­pa­rent la répar­ti­tion de deux grou­pes de popu­la­tion pris deux à deux ; les indi­ces mul­ti­grou­pes, qui éva­luent le niveau de ségré­ga­tion de l’ensemble des grou­pes de popu­la­tion [Tiva­dar, Schaef­fer, Torre et Bray, 2014].

 Ainsi, selon la dimen­sion de la ségré­ga­tion qu’ils éva­luent, cer­tains indi­ces de ségré­ga­tion quan­ti­fient la sépa­ra­tion spa­tia­le d’un grou­pe dans les uni­tés spa­tia­les de l’aire d’étude, d’autres mesu­rent la pos­si­bi­li­té d’interaction entre grou­pes, d’autres enco­re com­pa­rent la super­fi­cie occu­pée par les dif­fé­rents grou­pes de popu­la­tion étu­diés, etc. la sui­te...

Les quartiers de Marseille : cartographie

Image

Les deux car­to­gra­phies ci-des­sous mon­trent les 111 quar­tiers de la vil­le de Marseille et leur déno­mi­na­tion. Utilisant prin­ci­pa­le­ment l'échelle des quar­tiers pour étu­dier la ségré­ga­tion socio-spa­tia­le dans la vil­le, le réa­li­sa­tion de cet­te car­to­gra­phie était indis­pen­sa­ble. Il s'agit ici des "grands quar­tiers" offi­ciels uti­li­sés par l'INSEE et fixés par le décret n°46-2285 du 18 octo­bre 1946.

Ce décou­pa­ge des quar­tiers de Marseille obte­nu par agré­ga­tion d'IRIS (sour­ce : IGN) a été mis à dis­po­si­tion libre­ment ici au for­mat sha­pe (.shp).

À noter : l'archipel du Frioul n'est pas repré­sen­té sur ces car­tes. Dénommé "Les Îles" (rat­ta­ché au 7ème arron­dis­se­ment), il fait pour­tant par­tie des 111 quar­tiers de Marseille.

 

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agran­dir

Cliquer pour agrandir

Cliquer pour agran­dir